• Marine

Comment se passer de la mode éphémère : les solutions et alternatives



Dans un précédent article, j’abordais les raisons qui m’ont poussée à tourner le dos aux enseignes de mode éphémère. Vous allez me dire "chouette", mais concrètement, quelles sont les solutions / alternatives ?


Nous le savons tous, les vêtements ne sont pas simplement des bouts de tissus qu’on enfile pour ne pas se balader à poil dans la rue ou pour faire face aux intempéries. Une tenue, c’est un peu comme un CV (oui je sais, je garde un petit côté RH dans mes métaphores). Les vêtements donnent des informations sur la personne que nous sommes ou que nous souhaitons incarner. Ils peuvent être le reflet de notre personnalité et transmettre des messages forts sur nous. Je ne suis donc pas ici pour vous dire que les vêtements ne sont pas importants, loin de là.


En revanche, il est tout à fait possible de continuer à s’habiller comme on le souhaite (même mieux) sans alimenter les enseignes de fast fashion. Pour cela, voilà quelques solutions / alternatives possibles :


1 | La première et sûrement la plus simple : connaître sa garde-robe.


Depuis des années, on accumule tout un tas de pièces de mode dans nos placards. Nous avons tous des vêtements que nous n'avons porté qu'une ou deux fois, parfois même, jamais. Et là, on touche du doigt un petit problème... A force d’acheter un prix, une promo, une tendance, on oublie de s’habiller pour soi. Nous n'achetons pas toujours un vêtement parce qu'il nous plait, nous va et qu'il répond à un besoin. Du coup, je propose de mettre à profit une ou plusieurs journées pluvieuses pour faire le point sur ce que l’on a et se délester du superflu. Vous savez, je parle de ce tee-shirt que nous avons acheté en solde il y a trois ans, terni par les années passées bien plié au fond d’un placard que nous n’avons pas ouvert depuis la fois où nous l’avons rangé dedans. Et oui, on est tous un peu pareils avouons-le ! Gardons tout ce qui nous va et ce qui nous plait vraiment dans notre dressing et séparons-nous du reste. Ce sera l’occasion de faire de l’espace dans nos placards et de se faire un peu d’argent si vous décidez de mettre vos vêtements en vente. Pour les plus pressés, il est possible d’offrir ou de donner les vêtements que, du toute évidence, vous ne portez plus. C’est pour moi la première chose à faire lorsqu’on veut se détacher de l’engouement de la fast fashion : avoir une vision de ce que nous possédons déjà pour ne pas faire de doublon inutile.


2 | La seconde main (of course)


Deuxième point que vous connaissez et qui est très tendance : la seconde-main. Ce mot ne m’a jamais trop fait rêver. Pourquoi ? parce que j’imagine toujours le tee-shirt tâché sous les aisselles et à la couleur délavée. Mais il faut dire ce qui est, la seconde main s’est vraiment développée. Et oui, on parlait de nos dressings bondés par des pièces achetées sans jamais avoir été portées ou très peu. Il faut se dire que le dressing des autres regorge aussi de pépites jamais portées. Il arrive parfois même que l’étiquette n’ait jamais été retirée du vêtement. Je sais, lorsqu’on achète de la seconde main, on ne peut parfois pas essayer avant d’acheter. Si l’on prend l’exemple du site Vinted, il faut acheter en faisant confiance aux vendeurs et aux informations qu’ils fournissent sur les vêtements. Mais bon, il existe des protections pour les acheteurs et il est parfois possible de trouver un arrangement avec le vendeur si l’article n’est pas conforme. Au pire du pire, il vous est possible de revendre l’article vous-même. Et puis, les prix sont quand même bien moins chers qu’en magasin. Parfois, il y a de réelles affaires à faire en seconde main. Rien ne vous empêche d’acheter des vêtements d’une marque que vous connaissez pour éviter les surprises de taille. Sinon, vous pouvez aller sur le site de la marque en question et consulter le guide des tailles pour en savoir plus. En seconde main, vous pouvez privilégier des marques éthiques et/ou biologiques ou bien acheter des pièces de fast fashion puisqu'elles sont déjà sorties du circuit. Cela dépend de vos engagements personnels. Il existe aussi tout un tas de boutiques de seconde main où vous pouvez essayer avant d’acheter. Il y a donc l’embarras du choix sur ce sujet.


3 | Acheter une nouvelle pièce auprès d'une enseigne éthique


Troisième solution qui devrait en rassurer plus d'un. Il est possible de s’acheter une pièce de mode toute belle, toute neuve et qui répond à un besoin. Comme je l’ai dit tout à l’heure, la mode est bien plus qu’un bout de tissu utile. C’est l’expression visuelle de la personne que nous sommes. Alors oui, si nous ne trouvons pas bonheur dans notre dressing ou en seconde main, il est possible d’acheter de très belles pièces auprès de boutiques éthiques et responsables. Que ce soit en ligne ou en boutique, certaines marques proposent des vêtements tendances et de qualité. Les vêtements sont faits dans des matières respectueuses de l'environnement et confectionnés par des personnes reconnues pour leur travail. Alors oui, votre vêtement risque de vous coûter un peu plus cher ! Mais vous savez ce qui justifie ce prix. Cela permet d’une part, de prendre conscience du vrai prix et de la valeur des vêtements que l’on achète mais aussi d’avoir une consommation plus raisonnée et consciente. L’objectif est donc d’acheter moins mais mieux. Au lieu d’acheter trois robes pour cet été (dont 2 que vous ne mettrez que deux fois), achetez-en une, mais une belle. Une qui vous plait, qui vous va bien et que vous avez hâte d’enfiler ! Et là, vous serez fiers de votre achat. Ce ne sera pas un achat qui vous satisfait deux jours et qui tombe aux oubliettes peu de temps après. Pour vous aider à trouver des boutiques de vêtements éthiques, il existe de nombreux sites. Certains d'entre-eux permettent de filtrer les marques en fonction des critères que vous souhaitez soutenir (végan, fabriqué en France, biologique). Je vous mets les liens qui m’ont été utiles à la fin de cet article.


4 | L'option sur-mesure ou semi-mesure


J’allais oublier cette quatrième solution. Peut-être parce que ne l’ai jamais utilisée. Pourtant, je pense qu’elle peut répondre à certains besoins qui ne trouveraient pas bonheur dans les solutions précédentes. Lorsque nous avons une recherche précise, pourquoi ne pas faire appel à quelqu’un qui a les moyens de nous confectionner une pépite sur-mesure, uniquement pour nous ? Nous choisissons votre tissu dans la matière écoresponsable qui vous plait et vous décrivez ou dessinez la pièce idéale que vous souhaitez. Tout un tas de personnes réalisent des choses formidables avec leurs dix doigts. Pourquoi ne pas reconnaître leur travail en tapant à leur porte ? Il y a d’ailleurs des enseignes de mode éthique qui proposent des vêtements sur-mesure, par exemple, la marque Aatise. Je vous mets le lien à la fin de cet article.


5 | La location de vêtements


Une idée à laquelle je n'avais pas forcément pensé mais qui m'a récemment été soufflée. Il est tout à fait possible de louer des vêtements. Je trouve l'idée effectivement super pour les personnes qui se lassent très rapidement de certaines pièces de mode. Mais surtout, je trouve que c'est l'option parfaite pour assister à un événement avec un thème particulier ou autre. Si vous participez à une soirée très habillée et que vous n'avez pas de robe appropriée ou que vous ne voulez pas remettre une de vos anciennes robes, cela peut être une super option. De plus, cela vous évite d'investir dans une robe assez chère et que vous ne remettrez pas forcément. Bon, je parle beaucoup de robes mais ça peut être un autre vêtement bien sûr !


6 | Apprendre à se connaître


Pour avoir un socle de départ à toutes ces étapes, il peut être très intéressant de prendre le temps de connaître ce qui nous va et ce qui ne nous va pas. Premièrement, les formes de vêtements. Qui n’est pas déjà tombé sur un épisode de « Changer de look pour une nouvelle vie » dans lesquels Cristina commence toujours par déterminer la morphologie de la personne qu’elle relooke pour savoir quelles formes de vêtements lui conviennent le mieux. D’ailleurs, voici le lien vers les différentes morphologies selon Cristina https://www.cristinacordula.com/2015-10-morphologie-2/. Ensuite, il y a les couleurs qui nous donnent plus ou moins bonne mine. Pour savoir quelles sont les couleurs qui vous vont, il faut vous intéresser à la colorimétrie. Voici un lien qui pourra vous aider à déterminer les couleurs qui vous correspondent https://www.atode.fr/assortir-les-couleurs/. Il est aussi tout à fait possible de faire appel à un coaching personnalisé. Cela n’est pas forcément très couteux. Par exemple, la marque Atode propose des coachings à partir de 65 euros pour vous accompagner et déterminer vos couleurs et votre morphologie https://www.atode.fr/produit/service-1-colorimetrie-morphologie/. Ces deux exercices permettent de déterminer les pièces essentielles de notre dressing et de tendre vers une penderie un peu plus minimaliste.


Au final et avec toutes ces solutions pour mieux consommer la mode, notre porte monnaie devrait nous remercier. Et ça, c’est quand même la cerise sur le gâteau !


_____



Les liens que j’ai consultés et dont je me servirai pour mes futurs achats :


Vous avez de nombreux sites qui répertorient des marques de mode éthique. Voilà ceux que j’ai utilisés (en plus de mon ami Google) :

https://www.iznowgood.com/generateur-de-marquiz/

https://www.sloweare.com/carnet-d-adresses/

https://www.thegoodgoods.fr/mode-ethique/conseils/


Fabrication semi sur-mesure :

https://www.aatise.com/fr/personnalisation-connecte.html


Vous pouvez faire une sélection des marques qui vous correspondent et que vous pourrez aller consulter lorsque vous aurez besoin d’un vêtement. J’ai moi-même fait une petite liste de marques chez lesquelles j’ai repéré des pièces qui me plaisaient.


Vêtements :

https://www.wedressfair.fr/

https://frenchappeal.com/

https://www.balzac-paris.fr/eshop/new-in.html

https://www.avani.ch/

https://www.les-hirondelles.fr/la-collection/produits/vetements-femme/

https://hopaal.com/collections/pull-femme

https://www.lafrenchpique.com/

https://www.ekyog.com/

https://agolde.com/collections/shop-all-womens

https://thelma-rose.com/

Chaussures :

https://ngo-shoes.com/fr/

https://www.veja-store.com/

https://minuitsurterre.com/

https://www.nae-vegan.com/en/

Sport :

https://www.gayaskin.fr/


Lingerie :

https://www.amaella.com/

https://olly-lingerie.com/


Crédit photo d'article : Photo by Priscilla Du Preez on Unsplash


@Marine