• Marine

PVT Canada : quand partir ?



Une des premières questions que nous nous posons lorsque l'on veut partir en PVT au Canada : Quel est le meilleur moment pour partir ?


Une fois le fameux permis de travail en poche, notre vie bascule dans l’organisation de notre départ au Canada. Premier point à savoir : vous disposez de 12 mois à compter de la date de délivrance de votre lettre d’introduction pour entrer sur le territoire Canadien et activer votre PVT. Parfois, il vous sera plus difficile de choisir quand vous voulez partir. Peut-être que, comme moi, vous êtes engagés dans un contrat de travail et il ne vous est pas possible de quitter à la date que vous souhaitez. Entre la fin de contrat et le délai des 12 mois pour partir, j’avais le choix de partir entre octobre et début janvier. Nous avons donc choisi de partir mi-octobre au pays des caribous et des ours noirs (que je n’ai toujours pas vu soit dit en passant).


Nous avons décidé de nous installer à Vancouver, donc sur la côte ouest du Canada. Là où les hivers ne sont pas très froids et où il nous était possible de progresser en anglais. Il n’était pas désagréable d’arriver en Octobre, néanmoins, si c’était à refaire et si nous pouvions choisir quand partir, nous ferions différemment.


Nous privilégierions un départ entre avril et juin pour 5 raisons :


1 – Période propice pour la découverte


C’est agréable d’arriver dans une ville et de pouvoir s’acclimater en profitant de l’extérieur et de la ville. Il est toujours plus agréable de découvrir un lieu sous le soleil plutôt que sous la pluie. Nous avons été mis dans le bain dès notre arrivée avec des journées de pluie en continue pendant plusieurs jours d’affilés. Quand tu as déjà un petit coup de bourdon d’être parti et de te retrouver tout seul, ça n’aide pas. Oui, Vancouver est une ville où il pleut souvent, il faut le savoir.


2 – Saison des boulots saisonniers


Si vous cherchez des petits boulots, il y a des postes qui s’ouvrent pour la saison d’été. C’est par exemple une période où les restaurants et hôtels ont beaucoup de travail et peuvent avoir besoin de renfort. Mais ce ne sont pas les seuls. Il vous sera donc facile de trouver un poste dans ces établissements. Au moins pour démarrer. Ici, il est très bien vu d’avoir des références sur votre CV, voir indispensable d’en avoir. Cela donne plus de crédibilité et de fiabilité à votre candidature quand vous rechercherez un poste qualifié, si tel est votre souhait.


3 – Profiter plus longtemps du Canada


Cela vous permet de prévoir de passer trois étés au Canada si vous voulez finir par une touche de découvertes et de vacances. En fait, on s’est toujours dit qu’on aimerait terminer par un long road trip. D’ailleurs c’est toujours ce qu’on souhaite faire. Nous ne voulions pas prendre sur notre PVT pour le faire. Nous aurions aimé profiter du PVT pour travailler et rester en tant que touristes à l’issue de celui-ci pour pouvoir faire notre road trip. Comme nous sommes arrivés en octobre, nous n’allons pas faire ça car nous ne voulons pas vraiment voyager d’octobre à décembre. Ce ne sont pas les dates idéales pour prévoir du camping et des randonnées.


4 – Pour les impôts


Si vous partez en milieu d’année, il y a des chances pour que vous ne soyez pas imposables en France l’année de votre départ et celle de votre retour. Ce n’est peut-être pas une raison prioritaire, mais cela peut correspondre à quelques centaines d’euros d’économisées. Vous pourrez les mettre de côté pour profiter sur place. Cela dépend bien sûr de la situation de chacun !


5 – Question de budget


Vous arrivez avant la pleine saison, donc les prix des vols, des auberges de jeunesse et des Airbnb peuvent être plus abordables que si vous arrivez en juillet/aout. A ce sujet, je ne vous apprends rien.


Vous l’aurez compris, nous avons posé nos valises à Vancouver, mais je pense que ces 5 raisons sont valables pour l’ensemble du Canada !


Et vous, quand êtes-vous partis ou quand prévoyez-vous de partir, pourquoi ?


@Marine